Est-ce qu’on peut ne pas avoir été à l’école et être président de la république ? Et c’est pourtant possible en Afrique. Voici les dirigeants africains qui n’ont jamais fait les bancs

0 Partages

Devenir le président de la République d’un pays est un rêve pour bon nombre de personnes, tant cette responsabilité nous offre assez de privilèges dans la société.

La société actuelle désigne son président en se basant sur certains critères comme le diplôme alors que le diplôme pèse moins pour gérer une nation .

Parlant de diplôme, cela serait l’idéal pour un chef d’État, aujourd’hui les présidents africains rivalisent avec leurs confrères occidentaux. 

Néanmoins, des présidents africains ont dirigé leur pays sans avoir mis les pieds dans une école. Nous dresserons le portrait atypique de ces anciens présidents qui ont marqué l’histoire de leur pays, et même de l’Afrique. 

1—le président Sud-africain, Jacob Zuma

Il fut un ancien président de l’Afrique du Sud en 2009. Zuma a perdu très tôt son père, sa mère quant-à elle était ménagère pour des blancs, elle n’avait pas donc le temps et les moyens nécessaires pour scolariser son garçon qui s’est lancé dans la vie active en faisant des petits métiers. C’est Nelson Mandela qui apprendra à Jacob Zuma à lire et écrire. À sa sortie de prison, il militait dans l’ANC, le parti de Nelson Mandela, et gravit rapidement les marches de cette formation politique et devient vice-président du parti, puis il est vice-président de l’Afrique du Sud. Il démissionne de la vice-présidence du pays, et se présente comme candidat à l’élection présidentielle de 2009 qu’il remporte.

2—l’ex-président Ougandais, Idi Amin Dada

Idi Amin Dada est né vers 1923 en Ouganda. Orphelin de père et de mère, il vivra avec ses oncles. Amin Dada, homme robuste et courageux, sera vite intégré dans l’armée coloniale anglaise. Il se fera remarquer par sa rigueur et sa discipline. Il sera apprécié par ses supérieurs hiérarchiques, chose qui lui fera monter de grade. Lorsque l’Ouganda devient indépendant en 1962, il est promu général.

Le 25 janvier 1971, il accède au pouvoir par un coup d’État. Et devient le président de la République à vie de l’Ouganda.

3—le feu président Tchadien Noël Milarew

Lui également n’a jamais été à l’école, né en 1932 à Dowalé-Béboto dans la région du Logone Oriental, il intègre l’armée coloniale très tôt. Courageux, discipliné et efficace, il gravit rapidement autour de les échelons de l’armée. Il devient chef d’état-major de l’armée tchadienne puis devient président de la République du Tchad. Mais son règne ne va durer que deux jours.

4—le feu président du Togo Eyadema Gnassingbe.

Le troisième président de la République du Togo, père de l’actuel chef d’État Faure Gnassingbé, n’a jamais été à l’école. Son père décédé alors qu’il n’est qu’un enfant. Il est abandonné en bas âge par sa mère qui va dans un autre mariage.

Alors qu’il n’est que sergent-chef, il accède au pouvoir à la faveur d’un coup d’État militaire et va régner sur le Togo avec une main de fer durant 38 ans jusqu’en 2005, date à laquelle il décède des suites de maladie.

5—Samuel Kanyon Doe du Liberia.

Lui aussi n’a jamais été à l’école. Il s’engage tôt dans l’armée à l’âge de 18 ans. Son influence dans l’armée l’aidera à prendre le pouvoir par un coup-d’état.

Ainsi, ces présidents ont pu exercer le pouvoir d’État par leur courage et non d’énormes diplômes. D’après le professeur KI-ZERBO, le diplôme ne vaut que ce que vaut la personne. plusieurs dans la société ont réussi sans diplôme .

Le diplôme n’est donc pas exclusivement la voie de la réussite, plusieurs facteurs tels que le courage, la persévérance, l’abnégation jouent un rôle prépondérant dans le choix d’un individu.

0 Partages

Mouhamed junior DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Islam Slimani : l’Algérien pisté par l’olympique de Marseille

mer Juil 15 , 2020
0 PartagesPartagezAprès la prolongation de Dimitri Payet, l’arrivée de Pape Gueye et le dossier Leonardo Balerdi, l’OM se penche sur Islam Slimani. Et l’attaquant algérien de Leicester ne dirait pas non à un retour en Ligue 1. Si la piste Mbaye Niang est toujours d’actualité et complexe, l’Olympique de Marseille […]

Follow us

Don't be shy, get in touch. We love meeting interesting people and making new friends.

0 Partages
Partagez