L’homosexualité à l’examen d’anglais ; lettre suivie de questions plutôt qu’un texte suivi de questions

0 Partages

L’épreuve d’anglais proposé aux élèves de Terminale par l’I.A de Rufisque secoue la toile. Le texte suivi de questions d’anglais proposé à l’examen blanc à Rufisque semblerait faire la promotion de l’homosexualité. Dans le but de préparer les futurs candidats de la Terminale de Rufisque au baccalauréat 2021, une série d’épreuves leur est présentée. Parmi ces épreuves a figuré ce texte suivi Anglais. Au fait, ce  texte est une lettre extrait de “More Tales of the City” de Armisted Maupin. Ce dernier est un auteur gay, et connu pour avoir tenté, à travers le personnage de Michael Tolliver, de légitimer l’homosexualité. L’histoire de ce personnage se déroule à San Francisco, dans la fin des années “70”. Cette oeuvre est parue en 1976 en feuilleton dans le San Francisco Chronicle, puis en roman en 1978. Dans cette lettre rédigée par le jeune Michael et adressée à ses parents pour leur révéler son homosexualité, Maupin a su employer les mots consolateurs à travers ce passage ( Être gay m’a appris la tolérance,la compassion et l’humilité… je m’y plais, je m’y sens bien). Là n’est pas la question. Selon SENEGO, ce qui a le plus étonné, inquiété et attiré l’attention des professeurs-surveillants et des parents qui ont quelques notions en anglais, sont les questions proposés qui ont largement évoqué l’homosexualité, les contraintes d’être homosexuel dans un milieu où on l’interdit et la tolérance vis-à-vis de telles aspirations et pratiques éhontées. Ces questions seraient mieux à leur place dans un questionnaire, ou même un sondage. Les questions suivantes: “What are you feeling after reading this letter?”, “Are you for or against the social exclusion of homosexuals of Senegal?”, en sont des exemples concrets. En français, ces questions seraient traduites ainsi: “Que ressentez-vous après avoir lu cette lettre?”, et “Êtes-vous pour ou contre l’exclusion sociale des homosexuels au Sénégal?”. Le projet serait-il d’essayer d’inculquer à la jeunesse une probable légalité de l’homosexualité en recueillant leur point de vue? Doit-on accepter que des épreuves pareilles soient traitées par les jeunes afin de nos valeurs religieuses et sociales?

Ndeye Coumba DIONE / ladepeche

0 Partages

Mouhamed junior DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Emission D'ART D'art n°2 avec Chingo Présenté par Alhassane Bangoura

3 semaines ago
0 PartagesPartagez Mouhamed junior DIOP See author's posts VUES : 207 0 PartagesPartagez

Follow us

Don't be shy, get in touch. We love meeting interesting people and making new friends.

0 Partages
Partagez