Mauritanie: Tamba Darry revient sur son vécu en Super D1

0 Partages

De son vrai nom Pape Oumar Dème, Tamba Darry a glané plusieurs trophées majeurs dans son Kolda natal en tant qu’entraîneur. La plus prestigieuse reste sans doute les phases nationales de l’ONCAV avec le grand Moussa Molo en 2015. Aujourd’hui, l’ancien coach de l’Association Football Pépinière Sud qui s’est exilé en Mauritanie revient dans cet entretien sur son expérience en Super D1.

Comment as-tu démarré ta carrière d’entraîneur ?

« J’ai débuté ma carrière d’entraîneur en club avec l’Avenir de kolda devenu As Kolda , après un arrêt prématuré de ma carrière de footballeur suite à une blessure terrible au niveau du genou , alors que j’étais au CFJA -Aldo Gentina avec Souleymane Camara ( Monaco / France ) Pape Waïgo Ndiaye ( Fiorentina / Italie ) et Mamadou Diaw ( Amiens/ France ) , qui étaient devenus des internationaux et moi j’étais freiné après l’opération subie au genou droite. C’est ainsi que j’ai commencé à entraîner des équipes de navétanes comme l’Asc Maag Daan de Guediawaye , l’Avenir de Tivaouane , l’Asc Bango de St.Louis avant de revenir au bercail pour prendre l’Asc de mon coeur Moussa Molo où j’ai fait toutes mes classes en navetanes.

Avec l’Asc Moussa Molo, j’ai gagné en 2015 trois trophées à kolda ( Coupe Zonale , départementale et régionale ) avant d’aller à kaolack prendre le trophée des phases nationales de l’ONCAV , et permettre à l’Asc Moussa Molo d’être la première équipe à amener le trophée dans la région de kolda.
L ‘ancien vainqueur de la Coupe du Sénégal en catégorie cadette (2017-2018) avec le CFJA – Aldo Gentina et selectionné la même année en équipe nationale entraînée à l’époque par Abdoulaye Sarr et l’allemend Peter Schnittger (DTN), poursuit :

J’ai entraîné Pépinière Sud depuis 6 ans avant de venir à Kaedi Fc. J’ai pris ce club en division régionale pour le faire monter en National 2 ( 4e division ) et en National 1 ( 3e division ). C’est un club de coeur et d’ailleurs , je fais partie des membres fondateur du club.»

Comment vis-tu avec ton nouveau club Kaedi Fc ?

« Je vis vraiment de bons moments avec ce club même si tout n’est pas rose dans la motivation financière par contre les conditions d’hebergement sont bonnes. J’ai eu l’envie de découvrir une nouvelle expérience à l’extérieur pour avancer dans ce métier et cela demande aussi beaucoup de sacrifices.»

Comment avez-vous réussi à insuffler une nouvelle identité de jeu et une mentalité forte à cette équipe ?

« À vrai dire , à mon arrivée , j’ai trouvé un groupe de joueurs sur place et je n’avais que 5 jours de travail avant le démarrage du championnat. En plus , on a hérité du Fc Tevragh-Zeina en ouverture de la 1ère journée. Un match perdu (0-1) en déplacement puisque le Fc Tevragh-Zeina qui jouait en compétition de la Coupe CAF était plus en jambe que nous. Par la suite , il a fallu créer rapidement une proximité avec les joueurs , les impliquer dans le travail avec beaucoup de sérieux et de rigueur. Je leurs avais dit aussi d’être ambitieux et de respecter les entraînements. Dans ma méthode de travail , j’ai essayé d’avoir de fortes convictions avec mes joueurs dans ce que je veux proposer. Ce n’était pas facile au début mais progressivement , ils ont compris à travers mes séances. L’ objectif premier du club à savoir se qualifier en playoff pour se maintenir parmi l’élite , est déjà atteint. Maintenant nous travaillons pour être parmi les 5 meilleurs clubs au terme des playoffs , a souhaité le technicien sénégalais Pape Oumar Dème plus connu sous le sobriquet de “Tamba Darry”.»

Entretien réalisé par Abba Diédhiou

À rappeler que Kaedi Fc occupe la quatrième place des playoffs après 3 journées disputées , avec 12 points (+1) et zéro défaite à domicile depuis le début du championnat.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

La banalisation de la haine

2 semaines ago
0 PartagesPartagezLe constat est là, ces derniers temps un nouveau type de sénégalais s’annonce comme un intrus dans notre commune volonté de vivre ensemble. Depuis quand un sénégalais jubile pour la mort de son prochain ? Qu’est-ce qui gomme progressivement notre sentiment d’humain ? En quoi serait la spécificité humaine […]

Follow us

Don't be shy, get in touch. We love meeting interesting people and making new friends.

0 Partages
Partagez